Forum sur l'univers de Sonic the Hedgehog !
 

Partagez | 
 

 Présentation des factions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres disparus
avatar
Membres disparus
Messages : 81
Date d'inscription : 07/07/2016
profil +

MessageSujet: Présentation des factions   Lun 12 Sep - 15:39




En résumé



L'empire robotique du Docteur Eggman est un enfer de chrome et d'acier. Des métropoles gigantesques y abritent des usines par dizaines dont la fumée noircit le ciel. Ces dernières vomissent en continu des légions de soldats mécaniques qui viennent faire respecter la folle volonté de leur créateur avec une efficacité sans âme qui ne connait nulle compassion.

Il n'existe que deux choix sous la tutelle du conquérant de Mobius : La soumission ou la destruction. Les malheureux qui refusent de se soumettre sont quant à eux transformés en machines serviles ou se voient leur personnalité altérée par des inventions toujours plus sordides.

Le gros des troupes de l'Empire est constitué de machines, mais on compte bon nombre "d'organiques" dans ses rangs, par choix ou par obligation. Ces derniers se voient souvent les "heureux" détenteurs d'implants cybernétiques pouvant remplacer des membres ou des organes entiers afin d'améliorer leurs performances. On parle alors de légionnalisation, un processus douloureux qui offre de grands pouvoirs au prix d'une vie placée sous les bombes miniatures implantées par le Docteur.

L'objectif affiché de l'Empire est la domination de l'ensemble de Mobius et ce par tous les moyens nécessaires. Mais cette glorieuse conquête reste dépendante des caprices du tyran. Mais ce dernier en est certain : Tôt ou tard, Mobius toute entière sera recouverte par ses installations.







En résumé



Les Freedom Fighters sont l'espoir de Mobius et l'épine dans le pied d'Eggman.

Fondé en réponse à la tyrannie croissante du tyrannie moustachu par la princesse Sally Acorn, les Freedom Fighters sont un rassemblement de héros prêts à donner leur vie pour libérer les zones conquises et secourir les malheureux changés en machines. Nombre d'entre eux sont de jeunes mobiens rescapés du coup d'état, dont le célèbre Sonic le Hérisson, mais il n'existe aucun critère d'entrée pour les rejoindre si ce n'est une envie de faire le bien.

Ils incarnent l'héroïsme dans le plus pure sens du terme, agissant au mépris du danger pour porter une main secourable à tous ceux qui en ont besoin. Leur courage a mit en échec plus d'un plan ambitieux d'Eggman et ce dernier les pourchasse avec une passion sans limite.

Les Freedom Fighters comptent des groupuscules un peu partout sur Mobius, parfois indépendants, parfois très connectés au quartier général de Knothole. Partout où la tyrannie a besoin d'être opposée, on trouve toujours des héros prêt à se soulever. Et ils profitent presque toujours du soutien de la populace.
Ils favorisent les tactiques de guerilla pour palier à leur manque de moyens et s'organisent en petites équipes de compagnons aux capacités complémentaires.

Malheureusement, leurs efforts, aussi louables soient-ils, n'ont fait que ralentir les efforts de leur adversaire et ils ont plus que jamais besoin que de nouveaux braves viennent leur prêter main forte.

Si leurs intentions sont presque toujours pures, leurs tendances à toujours vouloir faire le maximum entraîne parfois des dégâts collatéraux. Les revanches d'Eggman en réponse à leurs attaques sont souvent si terribles que certains parmi les opprimés voient dans les Freedom Fighters une bande d'irresponsables qui ne font que leur attirer plus encore la colère du tyran.







En résumé



G.U.N. , ou Guardian Units of Nations, est l'organisme en charge des forces armées de la Fédération des Nations Unies et le premier rempart de la liberté face aux forces de l'Empire.
Prêt à tout pour défendre ses concitoyens, G.U.N. est une organisation massive comptant de vastes flottes de combat et des milliers de fantassins. La plupart de ces derniers sont d'ailleurs humains, mais on compte on dénote un nombre croissant de Mobien dans leurs rangs.

Les leaders du G.U.N. croit en un monde juste et équitable pour chacun, uni sous sa bannière afin d'apporter la paix partout sur Mobius. Ils préconisent le bien de la majorité, quand bien il faudrait des sacrifices pour la garantir. S'il faut se salir les mains pour ouvrir la voie de la justice, alors ainsi soit-il.

G.U.N. est en guerre ouverte avec l'Empire mais se retient autant que faire se peut d'ouvrir les hostilités directement. En effet, les hauts gradés n'ont que trop conscience que dans ce conflit, eux seuls ne peuvent reconstruire les combattants tombés. Puisqu'un affrontement direct serait suicidaire, G.U.N. favorise donc les opérations infiltrées, pour lesquelles il n'est pas rare qu'ils s'associent aux Freedom Fighters.

Si leurs relations avec ces derniers sont celles d'alliés unis pour la même cause juste, le gouvernement de la Fédération voit d'un mauvais oeil les comportements tribaux et monarchiques de la plupart des civilisations mobiennes et rejette le comportement parfois naïf et irresponsables de ces jeunes héros. Ils n'ont pas oublié que c'est ce genre d'attitude qui permis à Eggman de prendre le pouvoir en premier lieu.








En résumé



La Dark Legion est une puissante organisation d'echidnés désireux de restaurer la grandeur passée de leur clan en imposant leur domination sur Mobius.
Contrairement à leurs homologues traditionnalistes, la Dark Legion ne répugne devant aucune méthode pour arriver à ses fins. Ce sont des extremistes frisant le fanatisme, fiers de leurs racines et aux yeux de qui tout étranger est un obstacle à éliminer.
Ils sont profondément technocrates, employant des implants cybernétiques et des armes de technologie pour arracher l'avantage sur leurs adversaires. Leurs troupes, composées exclusivement d'échidnés, comportement un important pourcentage de cyborg dont la part organique varie selon les cas.

La Dark Legion entretient une liaison étroite avec l'Empire de part leur désir d'accroître leur arsenal technologique et leurs nombreux ennemis communs. Cependant, il est clair que la loyauté de la Légion et que les hautes sphères n'attendent qu'une opportunité pour poignarder leur "allié" à moustache dans le dos. Une exploitation mutuelle à laquelle personne n'est dupe.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres disparus
avatar
Membres disparus
Messages : 81
Date d'inscription : 07/07/2016
profil +

MessageSujet: Re: Présentation des factions   Lun 12 Sep - 15:43




Histoire



L'Empire vit le jour lorsque le Dr Robotnik trahit la confiance placée en lui par la famille Acorn et mena un coup d'état particulièrement perfide sur leur ancienne capitale, il y a 13 ans de cela. Avec une jouissance non dissimulée, il déversa ses légions robotiques sur la population sans défense, étouffant sans peine les défenses prises par surprise. En l'espace d'une journée, des milliers de vies furent brisées.

Par la suite, à la manière d'une pieuvre, l'Empire continua d'étendre son influence sur des territoires toujours plus vastes, jusqu'à finalement s'imposer comme la première puissance de frappe de Mobius. Aujourd'hui, mobiens comme humains vivent avec la crainte perpetuelle de devenir les prochaines victimes des caprices de leur conquérant. Mais nombreux sont ceux qui sont prêts à se soulever face à cette tyrannie.




Organisation



La structure hiérarchique de l'Empire est d'une abrutissante simplicité.

Eggman en est l'indiscutable leader, possédant une autorité absolue sur toute chose. Ses caprices font office de lois et ses colères sont synonymes de terribles conséquences. Il est l'alpha et l'omega de son empire egocentrique.

Second dans la hiérarchie vient Snively Robotnik, le neveu du tyran à peine moins cruel que son oncle mais terriblement plus pragmatique.
Chaque région de l'Empire, en dehors de la capitale, est placée sous l'autorité d'un Egg-boss, lesquels ont le commandement total des troupes sur place. Il s'agit pour la plupart d'individus s'étant démarqués par la capacité et ayant rejoins l'Empire de gré ou de force. Beaucoup complotent d'ailleurs dans l'espoir de renverser leur monstrueux supérieur.

Bien que le savant fou possède une autorité absolue, il ne s'occupe que peu des affaires courantes, laissant à ses Egg-boss une grande lattitude sur la manière de gouverner tant qu'ils lui apportent satisfaction. La vie quotidienne des habitants dépend donc beaucoup de celui qui se trouve à la tête de leur zone.



Hiérarchie



Dirigeant (1)
------------------------------------
- Ivo " Eggman " Robotnik

Second (1)
------------------------------------
- Snively Robotnik

QG Administratif (/)
------------------------------------
- Anahel Siberlight --- Secrétaire personnelle d'Eggman / Opératrice
- {Postes libre} ---

EGGboss (/)
------------------------------------
- Thundra The Walrus --- EGGboss Artika
- Mordred Hood --- EGGboss Eurish
- Axel the Water Buffalo --- EGGboss Efrika
- Aklhut The Orca --- EGGboss Northern Oceans
- Abyss The Squid --- EGGboss Southern Oceans
- Nephtys The Vultura --- EGGboss Midesta
- Thunderbolt The Chinchilla --- EGGboss Soumerca
- Clove The Pronghorn --- EGGboss Northamer
- Conquering Storm --- EGGboss Yurashia
- Maw The Thylacine --- EGGboss Tralius
- Battle Lord Kukku --- EGGboss Armada

Agents spéciaux (/)
------------------------------------
- H-488
- Alicia Acorn
- Chryo
- Kaelestis
- {Postes libre} ---


Usines / mécanique / Construction (/)
------------------------------------
- {Postes libre} ---


Agents de terrain (/)
------------------------------------
- {Postes libre} --- pour EGGboss Artika
- {Postes libre} --- pour EGGboss Eurish
- {Postes libre} --- pour EGGboss Efrika
- {Postes libre} --- pour EGGboss Northern Oceans
- {Postes libre} --- pour EGGboss Southern Oceans
- {Postes libre} --- pour EGGboss Midesta
- {Postes libre} --- pour EGGboss Soumerca
- {Postes libre} --- pour EGGboss Northamer
- {Postes libre} --- pour EGGboss Yurashia
- {Postes libre} --- pour EGGboss Tralius
- {Postes libre} --- pour EGGboss Armada



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres disparus
avatar
Membres disparus
Messages : 81
Date d'inscription : 07/07/2016
profil +

MessageSujet: Re: Présentation des factions   Lun 12 Sep - 15:43




Histoire



L’histoire des Freedom Fighters (combattants de la liberté, nommé également par leur acronyme FF) débute lors de la prise de la capitale du Royaume Acorn, Mobotropolis, par les troupes du docteur Eggman, homme que le roi Maximilian Acorn avait pris comme conseiller militaire et stratège face à un GUN qu’il croyait être la plus dangereuse des menaces. Fuyard des Nations Unies recueilli par la famille royale, Eggman, de son vrai nom Ivo Robotnik, réussit à fomenter un coup d'état, grâce à son armée de robot, renversant la cité Mobienne, qu’il renomme en Robotropolis.

Le gouvernement royal est dissous, l’armée décimée, les structures détruite : le roi Maximilian lui même disparaît dans les geôles d’un nouvel empire alors naissant. Il s’agit de l’Empire Eggman (EE), nouvelle menace sur le globe pour les Mobiens, les Humains et les tenants de la démocratie. En affirmant sa force, l’Empire met en péril la première forme de gouvernement moderne instauré par les Mobiens. Plus qu’une capitale, Mobotropolis était un symbole, et sa chute semble instaurer un ordre nouveau, inévitable. Tout semble perdu.

Le nom de la famille Acorn n'a pour autant pas sombré avec le royaume. Fuyant dans la forêt aux alentours de Knotholes, ce qu’il en reste, à savoir le prince Elias et sa soeur, Sally, grandiront dans les dures conditions que leur impose l’Histoire. Plus tard, accompagné d’un groupes d’amis, la princesse formera un groupe de combattant, à savoir les Freedom Fighter.

À l’origine, les Freedom Fighters ne sont pas très nombreux. Jeunes adultes, vues comme inconscient par les uns, comme héroïques par les autre, fomentant des attentats contre les prisons d’Eggman aux alentours de Robotropolis, ils finissent par rallier plusieurs autres Mobiens à leur causes. Au fil des années, une structure finit par émerger, regroupant de nombreux guérilleros. La principale force des FF sont les talents qu’ils l’ont rejoint, parmi lesquels on compte notamment Sonic le hérisson, véritable icône du mouvements de par ces capacités et ses actes, “Forme de vie la plus rapide ayant jamais existé” que l’on ne présente plus.




Organisation



Si le groupe de FF le plus connu se trouve à Knothole, il est loin d’être le seul - Et c’est l’une de ses forces. Poussé par la solidarité Mobienne et une hostilité au régime du docteur Eggman, qui démontre un enracinement chez les populations des croyances lié au respect de la planète (et à Gaïa), de nombreux groupes se sont autoproclamé comme faisant partie des FF tout autour de la planète.

La chute de Robotropolis ayant fait le tour du monde, on peut retrouver de nombreux groupes, officiels ou non, à différents endroits parfois très éloignés, tels Downunda ou encore au sein même des régions les plus reculés de l’Empire.
S’organisant en Conseil, les membres de la familles royales et les représentant des différents groupes prennent les décisions concernant le contrôle de la République indépendante de Knothole, devenue une monarchie constitutionnelle sous la direction d’Elias Acorn.

Aujourd’hui, si les Freedom Fighters divise une population Mobienne aux opinions multiples, ils sont considérés comme des alliés par le commandement du GUN contre la menace représentée par l’Empire. Première ligne de front entre le monde libre et la dictature, l’organisation a une grande importance, tant stratégique que symbolique : Véritable épine dans le pied d’Eggman, seuls les plus braves, ou les plus inconscient, ose faire arme commune avec eux. Et comme certains aime à le dire, ils seront le dernier bastion, ou les premier à vaincre...



Hiérarchie



Roi (1)
------------------------------------
- Elias Acorn --- Dirigeant du royaume Acorn // Freedom Fighters


Nouvelle Freedom Fighters - défenseurs de South island
------------------------------------
- Sally Acorn --- (leader)
- Sonic the Hedgehog --- (co-leader)
- Miles Tails Prower
- Amy Rose
- Rotor the Walrus
- Antoine D'Coolette
- Bunnie D'Coolette
- Nicole the Holo-Lynx

QG Administratif de New Mobotropolis [?]
------------------------------------
- {Poste libre} ---


Agents spéciaux
------------------------------------
- Saber
- Ivoire Crasfali
- Mazheva the Squirrel
- {Poste libre} ---


Défenseurs régionaux (/)
------------------------------------
- {Postes libre} --- Défenseurs d'Artika
- {Postes libre} --- Défenseurs d'Eurish
- {Postes libre} --- Défenseurs d'Efrika
- {Postes libre} --- Défenseurs de Northern Oceans
- {Postes libre} --- Défenseurs de Southern Oceans
- {Postes libre} --- Défenseurs de Midesta
- {Postes libre} --- Défenseurs de Soumerca
- {Postes libre} --- Défenseurs de Northamer
- {Postes libre} --- Défenseurs d'Yurashia
- {Postes libre} --- Défenseurs de Tralius

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres disparus
avatar
Membres disparus
Messages : 81
Date d'inscription : 07/07/2016
profil +

MessageSujet: Re: Présentation des factions   Lun 12 Sep - 15:44




Histoire



Lorsque les états humains prirent la décision de fusionner en un seul état, sous le nom de Terres-Unies, leurs forces militaires restèrent longtemps autonomes. Portant encore leur couleurs régionales (que l’on peut retrouver dans les récents symboles militaires), ces forces se modernisèrent de manière non-uniforme lors de la colonisation, appuyant et permettant aux colons de maintenir leur autorité : Ces armées avaient alors un rôle alors prépondérant dans la société coloniale, ce qui, dans un premier temps, constituera pour les forces humaines une mauvaise réputation, qui les suivra longtemps.

À la fin de la colonisation, les armées humaines en était presque au stade de défendre uniquement les intérêts de leur région : les accrochages frontaliers étant fréquent, est c’est avec un manque total d’organisation commune que les colons durent faire face aux soulèvements Mobiens. Bien que des généraux les plus proches des Terres-Unies soit mis d’accord pour faire barrage aux insurgé, ce qui déboucha sur des massacres et nombre d’expédition punitive pour tenter de rattraper les terrains perdu. Mais le mal était déjà fait. les militaires humains considérèrent que ce manque d’harmonie avait été la principale cause de leurs échecs (sans considérer les tactiques adverses et l’hostilité des populations). Cela amena les généraux humains à fonder une nouvelle doctrine.

La nouvelle doctrine militaire des états humains était limpide : Il s’agissait non plus de promulguer l’agressivité, l’impérialisme ou de légitimer la supériorité des humains sur les autres peuplades, mais de se proclamer les gardien de l’humanité à proprement parler. De défendre un état contre des ennemis extérieurs, et ce à n’importe quel prix, d’agir toujours dans l’intérêt de la Fédération des nations unies. Devenant ainsi une armée aux effectifs beaucoup plus grand, aux objectif et aux commandement commun (dirigé aujourd’hui par le Commander Abraham Tower), les Gardiens des Nations Unies (plus générallement nommé par leur acronyme, le G.U.N) se révélait bien plus adapté aux nouveaux défis.

Si ces premiers commandement voulait en faire un nouvel outil d’oppression contre les populations Mobienne ayant intégré la Fédération au fil du temps, les chefs politiques et des mouvements populaires amenèrent les forces armées à considérer tout les citoyens sur la même base - À ne plus défendre uniquement les humains, comme lors de l’envoi de la station Ark en orbite (une affaire compromettante dont un descriptif est disponible ici), mais défendre une nation, une certaine idée de la démocratie et un mode de vie, intégrant sans problème des dizaines, puis des centaines de Mobiens, qui achevèrent de lui donner son efficacité, et prouvant, de la même façon qu’à Soleanna, que les humains et les Mobiens étaient plus efficace dans un projet commun. le GUN devint de ce fait l’entité assurant la sécurité sur l’ensemble des Nations Unies lors de la Séparation des Continents.




Organisation



Ayant perdu de nombreuses usine de fabrication lors de la décolonisation forcé, un plan économique fut vite mis sur pied par le gouvernement pour remplacer les Factory Area. Exploitant ses propres ressources minière et donnant des emplois à des milliers de citoyens, il se développa alors un véritable complexe militaro-industriel, un ensemble constitué par les industrie de l’armement de la Fédération, le GUN est le pouvoir publique représenté par le président des Nations Unies.

Mais très vite, il s’avéra que le gouvernement avait tout intérêt à céder ses industries militaires à des entrepreneurs privés, ce qu’elle fit en recevant des milliards de rings. Ces entreprises sont aujourd’hui nombreuse : Et sans pour autant devenir de réels preneurs de décisions, elles ont finit par devenir des sortes d’actionnaires de l’armée. Le GUN a ainsi ouvert sa porte au lobbying, tendance s’étant accentué à notre époque contemporaine.

Aujourd'hui, La hiérarchie du GUN se fait de manière très complexe, tant il y a une structure pour les forces terrestres, aériennes ou encore navales. Le tout est relié à un unique chef qu'est le Commander. Les généraux le tiennent au courant des situations dans toutes les grandes villes des nations unies et lui décide des solutions à prendre. Abraham Tower, le Commander, malgré le fait qu'il a carte blanche pour gérer ses forces armées, il reste néanmoins soumis aux décisions du président des Nations unies. C'est pourquoi une étroite collaborations se fait entre les différents partis pour des missions allant jusqu'aux plus secrètes pour les forces spéciales du GUN.  



Hiérarchie



Dirigeants (1)
------------------------------------
- Président des Nations unies - {Poste libre}

Royauté (1)
------------------------------------
- Princesse Elise de Soleanna - {Poste libre}


Commandant du G.U.N. (1)
------------------------------------
- Abraham Tower


QG Administratif
------------------------------------
- {Poste libre} ---


Adjudant (1)
------------------------------------
- {Poste libre} ---


Généraux (3)
------------------------------------
- {Poste libre} --- Metropolis
- {Poste libre} --- Old Nations
- {Poste libre} --- Station Square



Colonels (9)
------------------------------------
- {Poste libre} --- Forces Terrestres Metropolis
-  Harmonia Ilona --- Forces aériennes Metropolis
- {Poste libre} --- Forces navales Metropolis

- {Poste libre} --- Forces Terrestres Old Nations
- {Poste libre} --- Forces aériennes Old Nations
- {Poste libre} --- Forces navales Old Nations

- Skiderik Fenrisulf  --- Forces Terrestres Station Square
- {Poste libre} --- Forces aériennes Station Square
- {Poste libre} --- Forces navales Station Square


Lieutenants (18)
------------------------------------
- {Poste libre} --- Sécurité de Métropolis
- {Poste libre} --- Sécurité de Métropolis

- {Poste libre} --- Recherche de Métropolis
- {Poste libre} --- Recherche de Métropolis

- {Poste libre} --- Forces spéciales de Métropolis  
- {Poste libre} --- Forces spéciales de Métropolis

- {Poste libre} --- Sécurité de Old Nations
- {Poste libre} --- Sécurité de Old Nations

- {Poste libre} --- Recherche de Old Nations
- {Poste libre} --- Recherche de Old Nations

- {Poste libre} --- Forces spéciales de Old Nations
- {Poste libre} --- Forces spéciales de Old Nations

- {Poste libre} --- Sécurité de Station Square
- {Poste libre} --- Sécurité de Station Square

- {Poste libre} --- Recherche de Station Square
- {Poste libre} --- Recherche de Station Square

- {Poste libre} --- Forces spéciales de Station Square
- {Poste libre} --- Forces spéciales de Station Square

Sous - Lieutenants ( / )
------------------------------------
- {Postes libre} ---


Sergents ( / )
------------------------------------
- {Postes libre} ---


Caporals ( / )
------------------------------------
- {Postes libre} ---


Soldats 1ère classe ( / )
------------------------------------
- Rider --- Agent de terrain Station Square
- {Postes libre} ---


Soldats 2ème classe ( / )
------------------------------------
- {Postes libre} ---


Mercenaires ( / )
------------------------------------
- Elysha
- {Postes libre} ---



Fournisseurs du GUN ( / )
------------------------------------
- Aubra Nathan --- Fournisseur Chaos Drive
- {Postes libre} ---



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eggman Empire
avatar
Eggman Empire
Messages : 162
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 21
Localisation : Eggmanland
profil +

MessageSujet: Re: Présentation des factions   Mer 14 Sep - 10:40




Histoire



De toutes les factions moderne, citées précédemment et encore actives, on peut considérer la Dark Legion comme étant la plus ancienne. La Dark Legion est à l’origine constitué de troupes armées chargé de la défense d’Echidnapolis.

Echidnapolis, cité échidnéenne ayant existé il y a des siècles de cela, fit un beau jour l’objet d’un conflit entre ces institutions : En effet, la cité, dirigé par un Conseil, n’avait placé le pouvoir absolu dans aucune main - Ce qui rendait ses troupes armées relativement indépendante dans leur direction de la guerre et dans leur méthodes. Connu pour sa brutalité, l’armée fut bientôt désavoué par le Conseil, qui chercha alors un moyen de l’isoler. Le commandement des affaires militaires était connu comme étant le fief des “Technologistes” - à savoir, les partisans d’une avancée, d’une évolution de la société échidnéenne vers la technologie et la science, issue de la découverte.

On aurait tort d’oublier que dans ses travers, les forces armées dévoyèrent la pure recherche de son sens premier, pour l’amener à servir un but purement guerrier. Et que cette marche vers le progrès (donc vers la guerre) devait également influencer sur l’ensemble de la société échidnéenne. Ce grand projet avait déjà comme objectif la suprématie du peuple échidné en tant que “race Mobienne” sur l’ensemble de la planète. Il s’agissait donc d’un double renversement des valeurs prôné par Echidnapolis : Le respect de Gaïa, et donc de la tradition, et le maintien de la paix dans l’intérêt de ses citoyens. Ces idées, portées par une secte regroupant l’élite au sein des forces armées, sont toujours celle de la Dark Legion contemporaine.

Trouvant là un parfait angle d’attaque, le Conseil décida donc de favoriser les groupes les plus Traditionalistes, qui, à l’extrême inverse des Techologistes militaires, répudiaient toute avancée technologique. Constatant le glissement qui éloignait la direction de la cité de la griffe des idées nouvelles, le chef des forces en charge, Menniker, démarra avec ses troupes un coup d’état, visant à renverser le gouvernement d’Echidnapolis, qui se solda par un échec : Il fut tué à la suite du combat contre Steppenwolf, gardien actuel de l’Émeraude-mère.

L’armée n’avait cependant pas dit son dernier mot, et s’apprêtait à affronter les citoyens leur faisant face - quitte à leur passer sur le corps. Constatant que les Traditionalistes voulait poursuivre le conflit en organisant les citoyens en groupe d’auto-défense, et que l’armée comptait également des cellules acquises à sa cause, le Conseil redouta alors la possibilité d’une guerre civile, tout aussi dangereuse qu’un coup d’état, car renversant l’ordre établi. Il prit alors la décision, avec le gardien, d’utiliser l’Émeraude-mère afin de créer un portail dimensionnelle vers la “zone du crépuscule”, une dimension-prison plus connue sous le nom de Twilight Zone, dans laquelle fut bannis les dirigeants de l’armée, mais également tous les échelons inférieurs de celle-ci. Dans leur soucis de purifier les institutions, le Conseil décida alors d’y adjoindre un nombre beaucoup trop important de citoyens, sur la seule base du soupçon : Il s’agissait de débarrasser l’ensemble de la société de tous les Technologistes et leur soutiens plus ou moin supposé, et peut-être d’évacuer par le nombre toute possibilité de conflit. Une sévérité, que n’aurait pas renié la paranoïa, et qui se révélerait plus tard être une grave erreur.

Car arrivé dans la Twilight Zone, les bannis ne se contentèrent pas de s’appitoyer sur leur sort. Ils s’organisèrent. Mené à présent par les supérieurs de l’ex-armée d’Echidnapolis parmi les plus fanatiques, dont Luger, ils n’eurent d’autre choix que de se plier à leur ordres. On aurait pas pu imaginer une meilleure configuration pour l’application des idées totalitaires de la secte dirigeante : Coupé du reste du monde, sans opposant réel elle fut suivi par des citoyens rapidement acquis à leur cause car pris en tenaille entre l’injustice qu’avait créé cette condamnation brutale et la violence des maîtres de ce nouveau purgatoire, un désespoir comme ceux que les convulsions de l’Histoire, seules, savaient créer. La situation poussa l’ensemble du groupe à adhérer au projet de ses dirigeants autoritaires, formant ce qu’on appelerai plus l’ex-armée, ni les Technologistes, ni les bannis, mais la Dark Legion, une faction mené avant tout par une volonté de revanche sur le Conseil d’Echidnapolis.

Plusieurs scientifiques, parmi les plus brilliant de la cité échidnéenne et envoyé en exil comme opposant politique décidèrent de joindre leur efforts, et se désignèrent d’eux-même pour engager des recherches, pour trouver un moyen, avec le peu de connaissance acquise alors sur les portails dimensionnel, de sortir de la Twilight Zone pour retourner sur Mobius. Un certain Docteur Fenetivus pris bientôt la tête du groupe de recherche, et ce sera grâce à ses expériences que, vingt-trois ans après le début de l’exil, les scientifiques de la Dark Legion furent en mesure d’ouvrir un portail assez grand pour enfin sortir leur faction de cette prison.

Un seul détail surprendra cependant ces mêmes scientifiques : Le temps ne se déroulait pas de façon parallèle entre la Twilight Zone et la dimension Mobienne ; Et si les recherches avaient bien pris vingt-trois années du point de vue de la Dark Legion, des siècles et des siècles s’étaient écoulé sur Mobius : Echidnapolis avait disparu, laissant place à un vaste cratère. Ainsi, leur principal adversaires avait finit par disparaître de lui-même, vidant d’une partie de son contenu les objectifs de la Legion.

Mais maintenant revenu sur Mobius, qu’est-ce qui pourrait bien l’empêcher d’en vouloir davantage ? Les chefs militaires, ne rêvaient-ils pas à l’origine de dominer Mobius et toutes les autres “races Mobiennes” ? Poussé par ses victoires, la Dark Legion fit alors le serment de rétablir, à elle seule, la suprématie technologique et militaire des échidnés sur cette planète transformée par le temps. Cela aura été au final la plus grande erreur du Conseil d’Echidnapolis. Alors que la secte militaire et Techologiste aurait pu disparaître au gré des époques et du contexte historique, en mourrant ou en s’adaptant au monde qui allait l’entourer, là voilà qui se retrouvait, des siècles plus tard et grâce à cet exil, à nouveau active, agressive et fondamentalement inchangé dans son désir de guerre, prêt à parcourir le monde pour un jour l’écraser.




Organisation



À y regarder de plus près, l’organisation de la Dark Legion présente certaine similitude avec celle de l’Empire Eggman - Peut-être est-ce parce que leur objectif de domination se recoupent, ou simplement grâce à la simplicité du dispositif.

À la tête de celle-ci, en tant que chef incontesté et “Grand Maître”, se trouve Dimitri, père de Menniker et arrière-grand-père de Luger. Bien que ne dirigeant plus l’armée lors du coup d’état manqué de son fils, Dimitri reste considéré, par son ancienneté existentielle au sein de la légion, comme son grand chef, bien que son état de santé physique soit très détérioré, du fait de son grand âge, et nécessite de nombreux ajouts cybernétiques sans lesquels il ne pourrait survivre.

Le niveau hiérarchique juste en-dessous de lui laisse place au “Komissar”, une dénommée Lien-Da, qui agit au nom du “Grand Maître”. Elle sert d’intervalle entre ses troupes et lui la plupart du temps, et agit en son nom lorsque ce dernier n’est pas au QG (celui-ci ayant été établi au fond du cratère à Downunda, à l’endroit où se trouvait précédemment Echidnapolis).

Des Généraux recevant les ordres des niveaux hiérarchiques supérieur mènent les troupes, constitué de soldats et d’unité robotique (plus connu sous le nom de Mechanauts). Une section de la Dark Legion est toujours affecté à la recherche, avec à sa tête le Dr.Fenetivus.

Les chefs des différentes section forment ensemble un conseil supérieur (sous l’autorité du chef suprême) nommé  ‘’Haute Instance’’ visant à déterminer les manœuvre et à proposer des directives permettant la poursuite de leur objectif de domination.





Hiérarchie



Grand Maître (1)
------------------------------------
Dimitri

Komissar (1)
------------------------------------
Lien-Da

Département Scientifique
------------------------------------
Dr.Fenetivus
{Poste libre} ---

Généraux
------------------------------------
{Poste libre} ---

Soldat
------------------------------------
- Raidark --- Agent de terrain
{Poste libre} ---







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
profil +

MessageSujet: Re: Présentation des factions   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation des factions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» heroes of might and magic 5
» [PLANETFALL] présentation des factions
» Projet: Présentation des factions
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mobius Chronicles :: Règlement :: Règlement-