Forum sur l'univers de Sonic the Hedgehog !
 

Partagez | 
 

 Grand Future [one shoot ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 49
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 23
profil +

MessageSujet: Grand Future [one shoot ]   Jeu 22 Sep - 16:59

Normalement les grandes villes n'avaient jamais vraiment été son truc....
Un manoir avec un jardin suffisamment grand pour qu'on oublie que le tout était cerné par des murs surmontés de barbelés avec une équipe de sécurités... ou encore une luxueuse maison perchée sur le toit d'un building ... il y a encore trois ans c'était ce genre de choses qu'il appelait domicile .
Mais depuis il avait dû s'y faire.

Empire City ... vaste dynamique actif ... mais étouffant même temps ... gris qui manquait de ... place...
central City avec sa face concentrée de ville moderne , siège du pouvoir , domicile des bâtiments administratifs éminents ... son autre côté escarpé, plus anciens aux demeures de bois style coloniale mélangés à celle de béton , bien plus aérée, plus vivable avec ses trames d'antan ... mais trop figé à son goût. Pas que la ville soit mauvaise mais se contenter du bien quand on peut essayer de meilleure... ça manquait de dynamisme.

Solana ? ... Bien .. bien ... peut-être quand il aura moins de problèmes ... avec eux ... hmmmm , après l'arrivée de sitôt. Le manoir était bien mais il ne pouvait plus nous oublier les murs et les gardes.

Il finissait son verre de jus de raisin alors qu'il pressait le bouton pour éclaircir la vitre... qui avait besoin de store quand une vitre à cristaux liquides pouvait devenir opaque d'une simple pression sur un bouton.

" Bonjour Grand Metropolis ... "

Un Grand Metropolis normalement... Cette ville avait beau être gargantuesque ... elle avait une âme très jeune qui avait un petit quelque chose qui lui faisait sentir bien. Malgré d'être cerné par la masse... peut-être parce qu'il était beaucoup plus ouverte et que marcher dans les cieux y semble tout aussi normal que rester à terre... et surtout quel dynamisme, l'endroit qu'il devait le coup de pouce de la chance.
Enfin comme on lui avait maintes et maintes fois répétées par le passé la chance n'existait pas , c'était une combinaison de préparations et d'opportunités saisies au bon moment.

Mais être né figurativement avec une cuillère en argent serti d'or et de pierres précieuses et qui sentait un peu la poudre à canon ... ça faisait réfléchir à l'inégalité du départ ... pour un bon milliard de personnes qui lui diraient qu'il avait été stupide. Peut-être en aurait-il un qui comprendrait pourquoi il a tout jeté...

Il contourne un grand lit double, avec un seul oreiller ... La porte coulissait dans le doux son du circuit hydraulique. Un petit claquement de l'aimant qui garait des fermés la porte battante de la douche . La douceur du jet d'eau... minutes agréables qui réveillent chaque matin ...

Le miroir est obstrué par la buée, encore une fois l'eau devait être trop chaude... la routine ...

Quelques minutes plus tard une fois avoir achevé son petit rituel matinal, habillé le sac en bandoulière sur l'épaule, prêt à sortir une journée plus pour affronter le monde ...

" Encore oublié les factures ." Laissait-il alors échapper avec embarras alors qu'il voyait les fiches laissées en désordre sur un coin de la table du salon.

" Il faut que je demande Armandin de m'aider avec sa sinon j'arriverai jamais dans les temps... "

Il ajoute une note sur son téléphone portable puis il quittait son appartement ... le monde comme l'administration n'attendait pas pour tourner.

L'ajout des chemins énergétiques rendait la mobilité à pied tellement plus agréable dans cette vile. Tout semblait beaucoup plus proche est à la portée de ses jambes dans cette ville. Et il aimait ça...

Cependant ce n'est pas n'est pas de prendre la voiture aujourd'hui. Il aurait besoin de faire des détours plus tard.... aujourd'hui était important.

En seulement quelques minutes de trajet dans le labyrinthe aérien de la ville, il arrivait plus en périphérie vers un bâtiment récent... les barrières du parking s'ouvraient au passage de ces cartes magnétiques et il allait déposer à sa place le véhicule.

À réception du bâtiment et l'adresse rapide bonjour au 2 réceptionnistes. Puis se dépêche de partir dans la partie R&D.

Il n'avait pas forcément autant en qu'il désirait aujourd'hui, mais il était sûr d'en tirer le maximum.
Sur le chemin il passait devant différentes salles, ou le personnel discutait un peu tout en commençant à se mettre au travail.
Ingénieurs, scientifiques ... mais il est en un même lieu pour travailler de façon complémentaire. C'est comme ça qu'il avait voulu que ça soit et c'est comme ça que ça se fait.

Et tout au bout, son bureau. Il ouvre la porte avant de s'installer à son bureau laissant sa sacoche puis une table, puis pour une petite impulsion de la jambe droite il laisse glisser son siège roulette sur le sol vers l'un des plans de travail.

Une pile de feuilles avec un post-it dessus , « arrêter de laisser traîner » .
Et un petit sourire avant de commencer à défaire la pile et étendre les différents croquis documents techniques et rapports sur le plan de travail.
Il devait finir quel que design avant qu'il aille faire le tour pour prêt un coup de main aux différents projets ou voir l'avancement... il aimait participer à tout ce qui se faisait surtout quand il avait des problèmes ou des blocages. ... Quand tout avançait bien inutile de rester les uns pouvait bien finir le travail trivial pendant qu'il allait s'intéresser à des questions est complexe.

" Où est passé le dessin du sous-ensemble pour le condensateur ?" Il commençait à étirer les feuilles de la pile , il avait besoin de ce croquis ...
rapidement l'espace sur le bureau était insuffisant, il se levait
déployer l'effet sur un autre puis encore un autre et quand la surface commence à manquer le sol venait aider...
" ah voilà ! "

Triomphalement il retournait à son travail laissant la place transformer en une énorme surface de travail où se trouvaient documents , pièces ou maquettes inachevées un peu partout.

" Dès neuf heures ? "

Il se contentait d'effectuer un petit mouvement de la tête sans garder le nouveau venu alors qu'il ajoutait une dernière ligne sur la plaque tactile de son bureau.

" Il faudrait j'imprime un nouveau document.... "

Pour réponse il avait un raccordement de gorge forcée comme pour le ramener à l'ordre.

Cette facile arrêtait se redresser sur son siège et se tournais .
Saluer une femme en costume de travail. Blonde, un chignon impeccable , la tenue parfaitement droite sans un seul plis , une tablette dans la main droite.

" Dois-je vous rappeler que l'installation se fait dans deux jours et qu'il convient alors qu'il y est de l'ordre dans ce bureau ? "

" Deux jours déjà ? " Il avait oublié.... Il avait passé du temps à concevoir une solution à tous problèmes de paperasses... et pour l'oublier là.

" j-je .. je trouverai quelque chose pour éviter de remettre le désordre demain. "

" C'est déjà prévu, je te rappelle que nous avons des annonces à faire demain et que ta présence au titre de fondateur et propriétaire est requise. "

" Helena , j'apprécie beaucoup le travail que tu fournis un bien meilleur travail que moi à la direction . Tout s'effondrait sans toi mais... c'est le genre d'aspect que je préfère éviter . "

" C'est incontournable cette fois, ces le résultats ton travail qu'il faut présenter... "

On se contentait de soupirer silencieusement.
" D'accord je vais m'en occuper. "

" Bien passons à routine alors ..."

Il commençait à lui passer l'emploi du temps de la journée les rapports importants sur la compagnie. Et aussi les demandes des différentes équipes.
Aussi fastidieux que ça pouvait avoir l'air, il était reconnaissant qu'elle apporte tout ça chaque jour. Helena n'était pas une secrétaire, c'était la directrice de l'entreprise. Bon techniquement il était toujours son boss , mais sans elle, tout ce qui était direction s'effondrerait.
Sans elle, il ne pourrait jamais s'adonner à ce qu'il préférait. Cependant , on ne pouvait se passer de lui ... Il restait fondateur et propriétaire de Balist .

Et c'était ce jour-là qu'il avait endossé ce rôle plus qu'un autre. Débriefing avec Hélèna, puis faire le tour des équipes et mettre la main la pâte pour les problèmes les plus importants. Il aurait aimé de faire davantage mais aujourd'hui temps pressait ... en effet, dans quelques heures il était attendu pour quelque chose d'important.

Quelques heures plus tard, la voiture de fonction de déposer avec Hélène devant un hôtel. L'un des principaux de la ville .
Il est au beau milieu d'un ballet de voitures laisse sortir des individus plus ou moins jeunes en costume de travail...
que se passe-t-il ? L'un des événements sur lesquels il comptait le plus cette année. La soirée sur les entreprises qui ont le plus aider à développer cette ville cette année. Dans la pratique, toutes les start-ups de grand Metropolis étaient réunies. Le tout sous le regard de " Big Daddy HexaEco " .

À l'intérieur, il avait le plaisir et le déplaisir de revoir certaines têtes. On ne peut pas aller bien avec tout le monde, et il avait tendance à ne pas trop aimer les têtes pensantes qui géraient les réseaux sociaux.

Enfin, il avait ses chances plus que tout aujourd'hui.

Rapidement leur demander d'aller prendre place dans une salle adjacente ou siège réservé les attendait ainsi qu'une scène... il ne remarquait que maintenant que la décoration se voulant " raffinés et anciennes " contrastaient désagréablement pour lui avec la modernité de la ville...

Portable à la main, malgré les réticences de Helena , il ne manquait pas d'utiliser ces écouteurs pour un peu s'isoler. Franchement tout cela ne l'intéressait pas , ses "concurrents" les étoiles par fiers de leur petite application mobile ou de leurs produits informatiques, ou pour les quelques à qui il pouvait donner du crédit des projets immobiliers qui amélioraient effectivement la ville.

Et tout cela été trop léger à son goût. Ce qui faisait cette ville c'était le pas de géant dans l'inconnu, qui lui avait donné cette une forme futuriste. Une nouveauté pensée dans le présent ... c'était le passé ici.

Enfin, il n'avait écouté aucune de ces niaiseries sa musique faisait largement l'affaire.

Après avoir essayé de passer le temps du mieux qu'il pouvait , un coup de coude de Helena le forçait interrompre.

" Ça va être à toi ..."

Il rangeait son portable dans l'obscurité il faisait en sorte qu'on ne remarque pas ces quelques mouvements de main nerveux .
Il prenait une grande respiration alors que l'actuelle orateur quitte la scène pour laisser à nouveau la parole de la science.

" Vous savez tous à quel HexaEco est fié de cette ville. Nous avons non seulement révolutionné son alimentation mais aussi son architecture. , Son organisation ...
mais prendre tout le crédit pour nous n'est pas exact, nous avons reçu une aide indéniable, il y a deux ans nous avions commencé la réorganisation complète de la ville. Cependant si nous pouvions améliorer les voiture, les transports en commun. Il y a une chose sur laquelle nous ne pensions pas pouvoir agir. Nos jambes..."

Une marque une pause avant de reprendre.

" Les états ce moment-là , que quelqu'un est arrivé avec un pari... quelque chose qui pouvait sembler floue au départ. Réinventer le sol sur lequel nous marchons. Nous n'avons d'abord pas pris au sérieux cette idée... cependant, alors même que impossible était la seule réponse à quel pensée les investisseurs moi compris, nous avons non seulement s'efface une détermination à l'épreuve de cette pression infernale , mais une démonstration pure et simple la faisabilité. "

Il rebaissait un peu son micro avant de reprendre.

" Les chemins énergétiques tout le monde connaît aujourd'hui, semble directement intégrée dans la ville comme s'ils avaient toujours été là. Cependant c'est il y a seulement deux ans qu'ils ont été mis au point... "

Puis il tend la main vers la salle .

" C'est pour cela que je vous demande d'accueillir le fondateur et représentant ce soir de l'entreprise sans qui cette marque de notre ville serait encore un rêve. Aubra Nathan fondateur de Balist . "

Il y avait des applaudissements il avait un peu mal à les écouter avec le rush d'adrénaline ...

Il montait sur la scène faisait quelques coucou pour essayer de se mettre dans le rôle et de soulager la pression puis prenait le micro du de présentation et commença marcher sur la scène. Rester en mouvement pour éviter stresser.... une inspiration... et action.

" Merci, je ne sais pas trop quoi dire après une présentation comme ça, normalement c'est à moi de me vanter ...
mais qui suis-je pour critiquer un client heureux ? "


Il marquait une pause avec un léger sourire avant de reprendre. Partant sur la droite de la scène.

"Il y a un peu plus de deux ans j'ai commencé mon entreprise dans cette ville... j'aurais pu rester à Soléana, héritée de mes parents d'un grand groupe industriel ... mais la solution simplicité n'en était pas une pour moi.
Reposer sur le passé n'est pas une solution à notre époque. Nous vivons dans un monde qui connaît une révolution technologique sans précédent. Nombre d'esprits bouillonne pour faire avancer la science dans la bonne ou dans la mauvaise direction...

J'ai commencé ici et j'ais mis en jeu tout ce que j'avais sans la moindre ressource de secours. C'était quelqu'un qui avait tout et j'ai décidé de tout mettre sur la table dans un grand coup de poker en fondant Balist , parce j'avais des idées , des connaissances , une profonde envie de m'en servir pour promettre ce monde un meilleur avenir. "


Une marque une pause passant cet facile côté gauche de la scène.

" En commençant je n'avais que cinq personnes des camarades de classe que j'avais réussi embarquer dans ce projet... mais beaucoup pourraient nous avoir reproché de voir gros et encore aujourd'hui de maintenir cette ligne. Ce qui était visé n'était pas de petites innovations qui feraient de base. , Ou une croissance exponentielle pour des richesses... non , le désir était d'apporter à chaque problème une solution qui nous faisait faire un pas en avant , qui repoussait les limites ... nous voyons apporter au présent la technologie de demain."

Retourner au milieu de la scène regarder toute cette foule... masse noire où il avait du mal à discerner les visages à cause de l'éclairage.

" Et c'est avec cette idée que j'ai saisi le défi que posait cette ville. "

Il avait un petit rire pour évacuer le stress.

" Autant vous dire, que je n'avais pas beaucoup de soutien le jour où j'ai débarqué avec le projet des routes énergétiques. Qu'est-ce que j'avais ? des feuilles d'équation et la certitude que ça soit possible théoriquement ... ainsi que les croquis d'un prototype .
Mais j'avais confiance, car je me disais que si c'était la bonne idée alors rien ne pourrait l'empêcher de voir le jour. Et c'est ce qui s'est passé ! Bons après plein nuit blanche et une semaine avec assez de pression pour vous rendre chauve . "


Il pointait son crane ironiquement.

" Remarques sur ce point-là j'étais immunisé . Mais pour reprendre, au bout d'une semaine on avait fait un petit prototype est dans une boîte en carton, un monstre de cuivre de métal et de composants les chroniques... mais qui pouvait déplacer sur une barrière énergétique une tasse de café sur 30 cm. "

Sentant beaucoup plus sur ses poses se réduisait.

" Et le reste c'est l'histoire... les barrières sont aujourd'hui partout dans la ville et maintenant j'ai 200 personnes et on est prêt à relever le prochain défi. "

il balaye du regard toute la salle...

" Car je sais que ce monde a plus que jamais désespérément besoin d'une nouvelle ère technologique. Une une voix lumineuse, qui corrige les erreurs du passé et redresse les tores du présent. C'est une vision que j'essaye d'imaginer chaque jour, de donner forme à chacune de mes actions ... dans cette cité de l'avenir... "

Puis reposer le micro avant de descendre saluer une dernière fois la foule. Gorge sèche, jambe avec des fourmillements fourmillements dans le corps. Mais au moins il était heureux .
En cette soirée il espérait avoir donné l'image qu'il voulait transmettre. Un inventeur, un visionnaire quelqu'un qui dédiait ses capacités à ouvrir un nouveau chapitre , et Balist était la première pierre d'un phare qu'il comptait construire pour éclairer les ténèbres de cette ère.


Thème de Aubra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Grand Future [one shoot ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meilleur borne pour shoot ???
» Un future grand conquérant: le croisé Molière.
» Test Dreamcast : Ecco, Defender of the future.
» [TUTO] Le Grand Jaggi
» WoW : Arena Grand mêlée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mobius Chronicles :: Mobius :: Grand Metropolis-