Partagez | 
 

 Les grands moyens [Aubra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Localisation : Quand on me cherche, généralement on me trouve.
profil +

MessageSujet: Les grands moyens [Aubra]   Lun 7 Nov - 20:06

"Le jeune forgeron saisit le fer brûlant d'une hésitation toutefois maîtrisée et le brandit vers l'inconnue. 'Reculez, hurla-t-il, si vous ne voulez pas que je vous brûle !' L'étranger ricana gentiment et ne bougea pas. Dans son regard perçant se mêlait ruse et curiosité : il avança d'un pas. 'Tu n'oserais pas, mon garçon', répondit-il sans détour. Le jeune homme ne put que regarder sa main trembler de plus en plus. Qui était-il ? Pourquoi était-il là ? Ce furent des questions qui durent rester sans réponses certaines quelques temps encore. L'inconnue continua son avancée, puis saisit l'épaule du garçon. 'Voyons,...' "

Le téléphone retentit. Agacé par la sonnerie bruyante, je posai à l'envers mon livre et répondis rapidement.

- J'espère que vous avez une bonne raison de me déranger pendant mes heures de repos.
- Colonnel Fenrisulf ? Ici Jolee. L'on vient de me mettre au courant d'un certain problème de transaction et...il semblerait qu'il faille employer une méthode moins douce, si vous voyez ce que je veux dire.
- Pff, me déranger pour ça. Bon, je pardonne, puisque c'est toi qui m'en parle, hein. Je vais régler cela rapidement.
- Parfait, merci beaucoup. La transaction a lieu dans le hangar 18 du secteur D. Pour grossièrement résumer, les supérieurs avaient commandés un certain nombre de missiles ainsi que de nouveaux robots de combat, et ils avaient payé en avance.
- Le problème...?
- Il semblerait que moins soit arrivé, malgré le fait que nous ayons payé plus. Cela fait une perte d'argent inutile, et en masse de surcroît. Nous ne pouvons pas nous le permettre.
- Et en gros je vais là-bas, je sors les crocs et ils nous remboursent, c'est ça ?
- Ou alors ils nous apportent le reste de la commande, mais c'est quelque peu l'idée. Encore désolée pour ce dérangement. De quoi parle le livre ?
- C'est un livre intéressant, et je suis à trois pages de la fin. Je te le passerai à l'occasion, je suis certain qu'il te plaira. Bon, Fenrisulf terminé.

[petite ambiance ~ : https://www.youtube.com/watch?v=B-oU2xlViRQ]

Je raccrochai le téléphone et remis mon gilet noir et ma cape sur les épaules. Histoire de faire peur, j'embarquai ma hache, que je gardais dans ma main tout le trajet. Au fil des couloirs, des ascenseurs et des passerelles, j'atteignis le fameux hangar 18. Là y étaient déjà entreposés de magnifiques et dévastatrices créatures métalliques. Tandis que mon regard se perdit sur les modèles R-126, ceux avec lesquels j'avais commencé le pilotage, une voix qui s'éleva capta mon attention.

- Mais puisque je vous dis qu'il y a erreur ! Il y avaient une cinquantaine de missiles, non pas seulement la vingtaine ramenée. Vous allez comprendre quand les supérieurs vont arriver pour--
- Je peux savoir ce qu'il se passe, par ici ?!

Ma voix était claire et grave, et calma ce petit boucan. Tous se tournèrent vers moi : ils n'étaient pas plus que cinq, donc deux techniciens du secteur. Celui au milieu parmi les trois autres semblait plus important. Je me plaçai donc entre les deux groupes en discorde, l'autre main dans la poche.

- Tiens, commandant ! En fait ils--
- Je sais. Tout d'abord, sans oublier les manières, bienvenue en ces lieux. Maintenant, laissez-moi vous prévenir de deux choses : premièrement, je suis loin d'être loquace, deuxièmement, je ne suis pas d'humeur à régler des enfantillages aussi insignifiantes. Donc je vous recommande vivement de m'expliquer rapidement la situation de façon claire et précise si vous ne voulez pas déjà risquer de m'énerver. Me suis-je bien fait comprendre ?

Je n'avais jamais dit que j'étais bon négociateur, et quelque chose me disait que la conclusion de cette affaire serait qu'on allait devoir payer le double pour n'avoir que dix missiles. Enfin, quand on demande à un muet de chanter, on fait de son mieux.

--------------
PNJ : #333366


"La bêtise humaine, que je vois au fil de ces pages, me fascine."


Theme song : Amorphis - Winter's sleep
Couleur : #996633


Dernière édition par Skiderik Fenrisulf le Ven 6 Jan - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 49
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Mar 8 Nov - 17:21

Serait pu être une bonne journée, vente un lot de 50 magnifiques joujoux aux humaines afin qu'ils puissent tester et éventuellement commander davantage que des chaos drive à l'avenir . Ce qui non seulement était une bonne nouvelle parce que ça engendre des bénéfices qui seraient utiles pour réinvestir. Et aussi parce que indirectement ça lui ouvre la porte pour grignoter le business familial de ses parents.  Deux choses bien jouissives en somme...
et cerise sur le gâteau , moyens de peut-être faire d'autres transactions sur quelques nouveautés à présenté au passage.

Le problème, c'est qu'entre les prévisions théoriques et la réalité il y a toujours un truc que l'on appelle "l'imprévu" , sans serrer la ou on a jamais besoin de lui.

La livraison de 50 missiles prototypes à charge chaotiques était bien le contrat, cependant il avait indiqué que sur les 50  ,  5 devait être livré à l'unité pendant que les 45 autres devaient être regroupés dans 15 missiles de une variante secondaire à subdivisions.

Qu'est-ce que ça changeait ? Rien à l'utilisation ça fait toujours 50 missiles.  Les 15 modèles à subdivisions étaient toujours les mêmes ,  justes équipés dans un autre missile un peu plus gros pour les envoyer plus loin .

Mais voilà, quand ça arrive à la livraison...

- Mais puisque je vous dis qu'il y a erreur ! Il y avaient une cinquantaine de missiles, non pas seulement la vingtaine ramenée. Vous allez comprendre quand les supérieurs vont arriver pour--

Ce genre de choses arrivait ...   Il avait depuis longtemps laissé tomber la discussion référence sur son  Smartphone en attendant que l'autre éventuellement une perte de voix afin de forcer écouter.

Son assistante, Helena avait bien plus d'endurance et s'évertuer encore essayé de se référer au contrat... et ces types étaient les opérateurs , on leur disait 50 parce que c'étaient les grosses lignes ont leur parle  pas des petites lignes...  

Et enfin figé avec le livreur... l'employé qui n'avait rien demandé à personne qui s'est retrouvée bloquer à écouter...

- Je peux savoir ce qu'il se passe, par ici ?!

58 minutes et 32 secondes... bien le GUN réagit effectivement plus vite qu'un service public. Vive le salut inespéré.

- Tiens, commandant ! En fait ils--

et c'est repart...

- Je sais. Tout d'abord, sans oublier les manières, bienvenue en ces lieux. Maintenant, laissez-moi vous prévenir de deux choses : premièrement, je suis loin d'être loquace, deuxièmement, je ne suis pas d'humeur à régler des enfantillages aussi insignifiantes. Donc je vous recommande vivement de m'expliquer rapidement la situation de façon claire et précise si vous ne voulez pas déjà risquer de m'énerver. Me suis-je bien fait comprendre ?

Personne n'était d'humeur à gérer des enfantillages et tout le monde voulait ça évite que ça évite. Mais ce type arrivait à le dire haut et fort .. peut-être il y avait encore une chance que ce soit une bonne journée.
Maintenant il tenait son portable avant de le ranger dans une de ses poches.
Helena était déjà prête par sortir chaque ligne du contrat... un revolver, un peu de poussière et des chapeaux de cow-boy et on aurait un bon duel de western avec son niveau de préparation. Mais on n'était pas pour dégainer des clauses.

- Merci nous recevoir et débloquer cette situation , pour faire simple ça fait une heure que l'on essaye d'expliquer que les 50 missiles sont déjà là.  

En même temps il indiquait le chargement de caisse qui contenais les engin.

- Cinq unités indépendantes de missiles guidés légers à charge chaotique , accompagné des 45 autres qui sont répartis par groupes de trois à l'intérieur 15 missiles balistiques courte porté. Chacun réparti en conteneurs standardisés soit 20  caisses .

puis Il soupirait.  Il ne mentionnait pas  pourquoi est-ce qu'actuellement il en avait 25 ... les cinq supplémentaires étaient une autre affaire que les missiles.

-  je  peux même en ouvrir un pour vous montrer qu'il y a bien les missiles commandés à l'intérieur des 15 autres.  Tant que ça permet de perdre moins de temps que continuer d'expliquer à Tic et Tac .

Il finissait sa phrase en désignant d'un mouvement de la tête les deux techniciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Localisation : Quand on me cherche, généralement on me trouve.
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Mar 8 Nov - 17:57

- Merci nous recevoir et débloquer cette situation , pour faire simple ça fait une heure que l'on essaye d'expliquer que les 50 missiles sont déjà là.  

et voilà, qu'est-ce que je disais...Non seulement l'on me dérangea en pleine pause, mais aussi c'était juste parce que ces deux-là avaient besoin de lunettes. Enfin bon, je ne suis pas leur responsable, je ne vais pas commencer à les sermonner - j'en parlerai à leur responsable.

- Une heure ? Ils ont réussi à tenir autant longtemps ?

J'affichais toujours une tête sérieuse, mais dans le fond j'avais envie de rabaisser les petits bleus qui s'étaient gourés et qui m'avaient fait perdre mon temps - je riais intérieurement. Par ailleurs, je tournais la tête vers eux, pour symboliser ma motivation à rester debout à rien faire au milieu d'un hangar.

- Et j'imagine pour le coup qu'ils sont rangés d'une telle ou telle façon ?
- Cinq unités indépendantes de missiles guidés légers à charge chaotique , accompagné des 45 autres qui sont répartis par groupes de trois à l'intérieur 15 missiles balistiques courte porté. Chacun réparti en conteneurs standardisés soit 20  caisses .
- Je vois...

Attendez : vingt caisses ? Bon, autant ne pas demander, si c'était une erreur ça nous arrangerait nous. Sauf que généralement, ce genre l'organisation ne faisait pas ce genre d'erreur. Enfin, ne soulignons pas ce détail, si ça se trouve, c'était normal.

-  je  peux même en ouvrir un pour vous montrer qu'il y a bien les missiles commandés à l'intérieur des 15 autres.  Tant que ça permet de perdre moins de temps que continuer d'expliquer à Tic et Tac .


Haha, Tic et Tac. J'avais l'impression que c'était une référence à quelque chose, mais étant donné que je venais de la montagne, le sens m'échappait complètement. Cela dit, les noms étaient marrants.

- J'imagine qu'il n'y a pas besoin, mais vous connaissez les nouvelles recrues --
- Commandant je travaille ici depuis--
- Si tu travaillais ici depuis trois ans comme marqué dans tes données, tu saurais qu'on ne COUPE PAS la parole à un supérieur. Clair ?
- Oui, pardon...
- Pardon...qui ?
- D-désolé, chef !

J'adorais titiller sur les petits détails, surtout avec les plus ou moins nouveaux. L'autre technicien se mit à rire en silence : je le fixai également.

- Hey, c'est pas parce que tu ne dis rien que je t'oublie, n'est-ce pas ? Hum hum...Cela dit, je disais donc qu'histoire de rassurer ces pauvres petits malheureux, nous pourrions tout de même en ouvrir un, histoire de bien vérifier, et comme ça tout le monde est content.

Le fameux beau parleur allait ouvrir sa grande, mais se retint quand il croisa mon regard : il recula d'un pas. Je croisai les bras, puis recentrai mon attention sur les trois touristes que j'avais en face de moi.

- Si cela ne vous dérange pas, bien sûr. ... Et puis tant qu'à faire, puisque ça fait déjà une heure de perdue, pourquoi pas dix minutes de plus ?


"La bêtise humaine, que je vois au fil de ces pages, me fascine."


Theme song : Amorphis - Winter's sleep
Couleur : #996633
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 49
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Mer 9 Nov - 16:58

Non seulement le nouveau venu était efficace pour accélérer la résolution de ce contretemps, mais en plus il comprenait parfaitement le ridicule de l'affaire et à quel point elle pouvait rapidement être réglée.

Il semblait pas porter plus que lui de rigueur au respect des deux bleus , certains officiers auraient mal pris ces petites pics à l'encontre des deux techniciens ...

- Hey, c'est pas parce que tu ne dis rien que je t'oublie, n'est-ce pas ? Hum hum...Cela dit, je disais donc qu'histoire de rassurer ces pauvres petits malheureux, nous pourrions tout de même en ouvrir un, histoire de bien vérifier, et comme ça tout le monde est content.

Sage décision.

- Si cela ne vous dérange pas, bien sûr. ... Et puis tant qu'à faire, puisque ça fait déjà une heure de perdue, pourquoi pas dix minutes de plus ?

- Non ça ne gêne pas le moins du monde, en moins de 10 minutes ça peut être réglé.

il faisait signe au livreur pour qu'il vienne l'aider.

- Amène-moi une des caisses veux-tu ?

- Bien Monsieur.

Celui-ci se dépêchait vivement d'aller chercher une caisse avec un forte palette... et sur les 25 caisses il fallait que j'en ai pris une des cinq, qui ne faisaient pas parti du lot de missiles . Préféré éviter de laisser la vue ce genre de matériel jusqu'à qu'il y ait un responsable à qui présenter ses petits échantillons de nouveaux produits.

- Pas celle là, ce n'est pas le bon modèle ... prends une caisse marquée SRC 32 ..

Son salarié s'excusait avant lui ramener ce qu'il voulait.

- Bon voila ..

Sans perdre trop de temps il ouvre la caisse révélant son contenu mortel , la forme noire est parfaitement lisse du missile.

- C'est un peu lourd mais .. hmmm .

Mais ça lui faisait pas de problème. Il sortait l'engin de son caisson puis le poser sur la caisse exposant parfaitement le missile.

Alors qu'il manipulait l'appareil il pouvait entendre les rythmes cardiaques certaine respiration se coupait... pourquoi avoir peur ?

- Le déclencheur est verrouillé et les charges sont rendues inertes. Aucun risque détonation en le manipulant . Helena , chronomètre s'il te plaît .

Ils sont plus de cérémonie, elle se mettait à genoux l'engin et il commençait à dévisser le nez. Puis une fois le cône enlevé , il passe ses doigts l'intérieur de l'électronique de la mécanique mise à nu pour atteindre le loquet pour l'ouverture manuelle des verrous.
Une légère poussée sur celui-ci suivi d'un "clac" audible et le corps de l'engin s'écartait légèrement trois panneaux, plus qu'à saisir par l'une défend ainsi créer pour en soulever un et révéler l'intérieur.

Intérieur se trouvait trois plus petits missiles. Les modèles commandés par le GUN , luisant légèrement dû au cristal chaotique se trouvant intérieur d'une section vitrée du corps.

- Voyez, c'est les missiles commandés. Au nombre de trois il y a 14 autres engins comme ça pour compléter la commande de test. Enfin... Helena , combien de temps s'il te plaît ?

- 6 minutes 38 secondes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Localisation : Quand on me cherche, généralement on me trouve.
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Ven 11 Nov - 18:34

- Pas celle là, ce n'est pas le bon modèle ... prends une caisse marquée SRC 32 ..

Ne pas faire la moindre remarque. Donc j'avais raison, il y avait quelque chose en plus dans cette commande. Je n'allais pas commencer à faire mes propres théories de mon côté, et encore moins me mêler de ce qui ne me regardait pas - ce n'était pas comme si je ne le faisais pas.

- Bon voila .. C'est un peu lourd mais .. hmmm .

Il posa le missile sur une table. Les deux autres stagiaires de pacotille se reculèrent, surpris - ou alors, ils s'attendaient à ce que je leur botte les fesses avec, et l'envie m'y prenait.

- Le déclencheur est verrouillé et les charges sont rendues inertes. Aucun risque détonation en le manipulant .
- Vous savez, allumé ou éteint, ça peut faire mal, un missile... ...Oh, pardon, je réfléchissais à voix haute.
- Helena , chronomètre s'il te plaît .
- 6 minutes 38 secondes . 
- Eh bien, ça c'est de la précision. Si tous mes hommes pouvaient être comme ça... Bien, donc tout y est, je ne vois pas pourquoi vous retenir plus longtemps. Je ferai un rapport quant à la négligence et l'inattention de ces messieurs, et nous verrons bien si vous les retrouverez une autre fois dans ce hangar. Bon les bleus, disposez.
- O-oui, chef !

Ils marchèrent d'un pas rapide. C'était fou comment au fil du temps je suis devenu un homme - enfin, un homme... -, un mobien à craindre. Il me fallait une réponse, sinon j'allais réellement commencer à fouiner. Je me rapprochai quelque peu, tandis qu'ils remettaient le matériel en place.

- Ne vous en faites pas, je vais appeler un technicien bien plus compétent pour faire le travail.

Je saisis mon oreillette et appelai Jolee.

- Oui, pourriez-vous demander à Fadna de venir au hangar 18 ?
- Ils étaient aussi terribles ?
- *à voix basse* Ha, ne m'en parle pas...
- Bien, je la contacte sur le champ !
- Merci bien.

Je raccrochai et me tournai vers les trois autres.

- Elle ne devrait pas tarder, c'est une femme très ponctuelle.


"La bêtise humaine, que je vois au fil de ces pages, me fascine."


Theme song : Amorphis - Winter's sleep
Couleur : #996633
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 49
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Dim 27 Nov - 16:41

Enfin on est des envoyer quelqu'un de performant et à qui il allait pouvoir valider le reçu est aussi pouvoir introduire ses petits échantillons gratuits.
C'était bien une chose qu'il avait appris de ses parents, c'était qu'il fallait toujours faire naître le besoin plutôt que l'attendre.

- Je vous remercie de votre intervention dans cette affaire.

Adressait-t-il au gradé pour le faire par de sa reconnaissance.

Puis il est allé remettre dans la caisse précédemment ouverte le missile. Après avoir pris son temps pour remonter celui-ci de la même façon qu'il avait été ouvert.

- j' Espère que le technicien responsable sera au courant cette fois-ci des détails de livraison, j'aurais pensé que quelqu'un aurait été délégué à la réception. Mais c'est la différence entre le public et privé je présume.

Par cette remarque espérait avoir quelques réponses, Le GUN aurait éventuellement dû s'attendre à ce qu'il apporte des choses en plus. C'était une routine familiale... mais on dirait que c'était le cas contraire... Tssss ... il espérait que tout se déroule sans accroc mais il fallait qu'il soit franc avec lui-même. Ce n'était qu'une première livraison il n'avait pas un réseau de contacts aussi détendus que ses parents.
Pour le moment il devait faire dans les règles et attendre d'avoir ces raccourcis avec le temps.

Ce qui était quand même frustrant. C'était ce qui était le plus gênant avec tout l'aspect secret des contrats d'armement. Si vous êtes un gros poisson c'est toujours jackpot et personne ne pourra regarder toutes les toutes petites clauses qui apportent des bonus et plein d'autres trucs avantageux.... mais si vous étiez petits alors il fallait s'attendre à avoir tout le poids de la machine administrative pour vous retarder et laisser les plus grosses parts aux habitués.

- Helena . Disait-il alors qu'il se retournait vers son assistante . Prenons note qu'il faudra pour la prochaine fois s'assurer que nous ayons un interlocuteur désigné pour la prochaine réception.

- Oui Monsieur .

Répondait alors qu'il tapait rapidement sur sa tablette.

Lui était tenté de sortir son portable pour commencer voiture en attendant. Mais pensait ne pas avoir beaucoup de temps pour ça. Si la ponctualité de la personne qu'ils attendaient étaient bien réels en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Localisation : Quand on me cherche, généralement on me trouve.
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   Ven 6 Jan - 23:02

- Je vous remercie de votre intervention dans cette affaire. j' Espère que le technicien responsable sera au courant cette fois-ci des détails de livraison, j'aurais pensé que quelqu'un aurait été délégué à la réception. Mais c'est la différence entre le public et privé je présume.
- Pas de soucis. Bon, j'ai pas mal de boulot qui m'attend, je dois vous laisser. M'sieur Aubra, madame,...

Histoire de faire bonne figure, je les saluai de manière militaire, au même moment où Fadna arrivait sur les lieux.

- Bon, tâche de faire un meilleur travail que les deux autres. Mais je sais que je peux compter sur toi, j'imagine ?
- Je me mets immédiatement au travail, colonel.
- Bien.

Je quittai donc le hangar 18 du secteur D rapidement, et regagnai mes quartiers, mais n'y trouvai pas mon livre.

- ...Okay, qui est le saligaud d'âne bâté qui a pris mon livre ?!

//hrp : en fait c'est difficile de clore, j'aurais dû écrire dans le précédent poste...//


"La bêtise humaine, que je vois au fil de ces pages, me fascine."


Theme song : Amorphis - Winter's sleep
Couleur : #996633
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
profil +

MessageSujet: Re: Les grands moyens [Aubra]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les grands moyens [Aubra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les grands moyens sont-ils forcément les meilleurs?
» Petits, Moyens, Grands
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» Anthologie des grands discours. ( a faire vivre)
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mobius Chronicles :: Les Nations unies :: Red Mountains :: GUN Fortress-