Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 "Il y a une différence entre vivre et exister" (Fiche d'Halak) [UC - 25%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau membre !
avatar
Nouveau membre !
Messages : 1
Date d'inscription : 17/01/2018
profil +

MessageSujet: "Il y a une différence entre vivre et exister" (Fiche d'Halak) [UC - 25%]   Mer 17 Jan - 12:27







HALAK-4
(Dénomination officielle)

Nom/Prénom: (Anciennement) Esftrah "Khalaq" Selhm'wiät
Age : (Lapin) 24 ans (Robot)(Officiellement) 6 ans
Race : Lapin de garenne modifié
Faction: Eggman Empire
Sexe : Mâle à l'origine
Couleur de texte: # 4EC8D1
Type:
Double compte : /






Apparence



Spoiler:
 

Maintenant que la mise en bouche est faite, parlons de son corps d'emprunt. Assez fidèle au modèle de base, le lapin mesure un mètre trente, presque trente-un (130 cm 86) pour un poids qui pourrait paraitre relativement léger lorsqu'on sait qu'il est, vous l'aurez compris, majoritairement constitué de divers métaux, avec ses cinquante kilos et cinq cents grammes en rab (50 kg 5). Ce poids est justifié par le besoin de mobilité, les corps précédents étant principalement des échecs à cause de la masse trop importante mais celui-ci gardant un certain naturel, bien que cela sonne creux si on vient le frapper trop fort.

Comme nous avons abordé le sujet des prototypes d'Halak, il est important de savoir que ce dernier est à son quatrième essai, le chiffre étant d'ailleurs tatoué (ou gravé) légèrement en-dessous de sa jugulaire, permettant de ne pas le confondre avec d'éventuelles reliques entreposées pour études.

Pour ce qui est de l'apparence générale, le robot a gardé sa couleur d'origine, c'est à dire un gris tout ce qu'il y a de plus classique avec, à la place de tâches, des articulations anthracites, ainsi que des touches plus claires. Pour ces petites lueurs dans ce portrait bien sombre, il y a bien entendu son "ponpon" de lapin allant du gris argile au gris perle et le contour de ses yeux, particularité de son espèce, qui dessine des cercles (ou des cernes, selon les avis) de la même coloration pour le contour des yeux, ayant tendance à leur donner des impressions de psychopathe et expliquant la présence de lunette bien sombre sur son museau! Des lunettes, vous le remarquerez peut-être, rondes, avec comme seul soutien l'attache brisée en son centre entre les deux verres, une référence discrète au Big Boss de l'Empire, cachant par la même occasion un regard petit et perçant, généralement fatigué, qui peut surprendre par cet aplat de couleur qu'il apporte, bleu maya pour leur part, un bleu légèrement plus clair que le bleu céleste et j'en ai fini de vous embêtez avec ses nuances qui ne diront rien aux néophytes... Sachez juste que malgré leur côté artificiel, ce regard effraie parfois par son aspect authentique, autour de tout ce métal luisant.

Pour ce qui est de la coupe de cheveux, car oui, il en a, Halak se balade avec de longues et grosses dreadlocks qui ne confondent, comme chez souvent chez les mobiens, avec le reste de la fourrure, laissant juste sortir de longues oreilles assez costaudes qui, une fois plaquées, peuvent atteindre la moitié de son dos alors que sa chevelure ne descend assez que pour cacher à moitié ses lorgnettes.

Un point intéressant que nous avons évoqué précédemment, les articulations du lapin sont visibles, pour lui permettre une souplesse nécessaire pour plier ses membres. Plus sombres, elles ont aussi une longueur relativement hasardeuse, selon la concentration d'Halak et pour celles qui sont moins visibles, il y a celles à la base de ses oreilles qu'il peut aussi allonger de manière ridicule pour agripper des objets trop lointains pour son corps restant lourd dans sa démarche.

Un autre élément visible au premier coup d'œil sont ses jambes, remplacées par des éléments moins subtils mais respectant bien les longs pieds lagomorphes mais cette fois, bien plus pratiques que ceux qu'il possédait de son vivant. En effet, il semble capable de les pied en deux pour former de réelles pinces, pour lui permettre l'escalade bien plus simplement que s'il devait essayer de courir sur des parois verticales comme un attardé. Ensuite, ses mains qui ne sont en réalité que des gants de la même couleur que sa queue, possédant chacun une petite diode à l'arrière du poignée les rendant particulièrement remarquables dans les endroits sombres. Avec cela, de nombreuses "lentilles", celles au niveau des mains et celles au niveau de la plante des pieds, qui s'articulent en deux couches, la plus profonde étant au nombre de trois et la seconde, de six, inscrivant de beaux motifs mais étant bien plus grandes que ce qu'elles paraissent, pouvant, pour illustrer, déchirer les mimines du lapin s'il décide de les ouvrir à fond pour prendre l'apparence moins choupinette de véritables canons ou de réacteurs de fusée miniatures.

Est-ce légèrement le plus dangereux? Bien sûr que non! Derrière ce qui semble être un masque de respiration, décoré de deux petites turbines cliquetantes, se cache un visage carnassier rappelant les Néga-wips : une bouche trop large, édentée car les lèvres s'y fondent et permettant ainsi une grande ouverture débouchant sur ce qui pourrait être confondu avec le cul d'une fusée (vous n'avez pas idée de comment les remarques là-dessus peuvent pleuvoir) bien qu'il y ait une grande ressemblance avec les réacteurs qu'il cache dans ses mains... J'ai dis bouche? Le lapin s'alimente en essence, expliquant peut-parfois cet étrange fumé qui se mélange à celui de la suie, et pour cela, il dispose d'un cache au niveau de la nuque où il peut être câblé, sa colonne faisant office de conduit alors que ses omoplates, non là pour aider son corps à se mouvoir, laissant parfois de légères lumières apparaitre, sont en réalité son tableau de contrôle accessible si on lui arrache sa plaque dorsale.

Bref, il a une bonne odeur de la bouche et semble respirer, ce qui en fait quand même quelqu'un d'agréable à côtoyer et à regarder lorsqu'il garde son masque, tout juste un bon ouvrier d'usine, dirons-nous!





Personnalité


(Minimum 10 lignes)





Histoire


(Minimum 30 lignes)




Compétences


(Description de vos capacités)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"Il y a une différence entre vivre et exister" (Fiche d'Halak) [UC - 25%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Entre Die et Montélimar : Dieulefit
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mobius Chronicles :: Commencement :: Création de personnage :: Fiches en cours-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet