Partagez | 
 

 Peacemaker [Réservé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neutre
avatar
Neutre
Messages : 162
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 25
profil +

MessageSujet: Peacemaker [Réservé]   Lun 16 Juil - 1:43

Le bruit du moteur, gargouillant dans l’eau, résonnait dans le silence tout relatif offert par les flots et le bruit des mouettes. Le bateau pneumatique soulevait des vaguelettes, lancé à toute vitesse en direction de son but.

- Ok, jour 1, 11 heure, chef d’équipe Morton. On est en route pour l’objectif. Je débrifferai à nouveau lorsqu’on sera sur place. Terminé.

L’homme appuya sur le bouton de la petite caméra posé au niveau de son buste. Il s’assit à nouveau, pour faire face à son jeune co-équipier. Le soleil était haut dans le ciel - mais des nuages bas lui donnaient une couleur blanchâtre. Il en résultait une lumière pâle, qui donnait au bleu de la mer un aspect gris et métallique. Mais le chef d’équipe ni voyait là aucun mauvais signe : Malgré son expression renfrogné, encore accentué par ses nombreuses rides, il était de bonne humeur.

- C’est ton premier déployement, il me semble ?

Au loin, les premiers rochers de l’îles étaient déjà visible.

- Première chose, que l’on ne t’a sans doute pas dit en répétition, dit-il en tappant du doigt sur sa petite caméra, il est obligatoire que l’on tienne un journal de bord. Un par séquence de 8 heure pendant ou hors engagement, dans l’idéal. Au pire, une par jour. Tu me suis ? Le QG veut absoluement qu’on lui rende compte, la caméra sera allumé en permanence. C’est la juridiction qui veut ça. Je la rallumerai quand on sera sur place.

Morton ramassa son fusil CR-4. Lui et son coéquipier en avait été équipé, notamment à cause des embarcations de pirates.

- Bien évidemment on a déjà dû assez te bassiner avec tous le règlement. Si un ennemi est mis hors de combat, tu le désarmes, et tu cesses le tir, on l’évacue. Mais ça m’étonnerai qu’on trouve quoique ce soit sur l’île qui n’ait pas été dans le briefing. On y va.

Le bateau pneumatique freina sous l’impulsion du conducteur. À cause des nombreux rochers, il ne pouvait pas aller plus loin, et aller forcer le binôme à sortir pour atteindre les côtes, de l’eau jusqu’aux genoux.

Une bonne entrée en matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 51
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Mer 18 Juil - 18:16

Une journée est un lieu idyllique pour être en vacances. Il avait été loin de se douter que ça serait un endroit qui aurait besoin des peacemakers quand ils les avaient rejoints. Le cas pourrait être parfait pour un film d'espionnage.

- ho .. O-oui Monsieur enfin chef ... je voulais faire plus pour le monde que la circulation à empire City à attendre qu'une place dans les démineurs se libère.

Il serre les dents douleur alors qu'un qu'une vague plus haute avait fait sauter le canoë pneumatique les faisant se cogner désagréablement la tête contre la crosse de son fusil.

– On m'a dit quelque chose à propos de ça... j'allume de suite ma caméra.


Il s'exécutait. Appuyant sur le bouton attendant que la diode rouge s'allume.. Il redressait alors l'objectif vers lui .

-  hmm .. jour 1 .. il est ... 11h05 . Je suis l'agent  Browder et je commence l'enregistrement.

Puis il repose la caméra. Après avoir essayé de faire comme son supérieur...

– C'est un peu comme ce qui nous promettait la police.  les caméras embarquées. C'est bien ça permet aux gens d'avoir confiance en ce qu'on fait.

Il hésitait un peu regardant loin les formations rocheuses qu'il distingua horizon . Avant de baisser la tête et de vérifier son fils Dassault. S'assurant encore une fois que le chargeur était plein et que la sécurité était toujours mise.  Ça changeait d'une arme de poing de service 9 mm.

– C'est pas de l'armement un peu trop lourd pour ce qu'on doit faire ? Je veux dire on est quand même entre Solana et Apotos. C'est loin d'être des pays instables, et on est pas la pour enfin ... plus pour se qui étai annoncé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutre
avatar
Neutre
Messages : 162
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 25
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Sam 21 Juil - 1:03

Morton hocha de la tête aux parole de Browder.

- Exact, la confiance.

Au moment où le bateau allait s’arrêter, Browder avait interrogé le chef d’équipe sur le matériel qu’il avaient à disposition. Il haussa les épaules.

- De l’armement trop lourd ? On est pas au GUN. Crois-moi, si ce sont les Peacemakers qui équipent, ils équipent juste ce qu’il faut. Voir reconsidère souvent à la baisse le matériel nécessaire… À tort.

Le capitaine passa son fusil en bandoulière, resserrant le harnais qui tenait son CR-4, et passa la jambe par-dessus le bord du bateau, avant de se mettre à descendre dans l’eau. Ils allongea le bras pour prendre un lourd sac à dos, ainsi qu’un long objet emballé dans du plastique à bulle. Il commença à arracher l’emballage, faisant signe à Browder de descendre le suivre.

- Ces fusils sont bien entendu à utiliser en dernier recours. On est pas venu jouer les cow-boys ; Par contre, autour des petites îles de ce coin-là, on a tôt fait de se faire aligner par ces connards de pirates. Tu vois ce que c’est qu’un pirate ?

L’homme jeta le papier bulle à bord de l’embarcation.

- C’est pas ces types qu’on voit dans les films, avec un bandeau et un crochet, c’est plutôt des petites équipes, de trois, de quatres Mobiens armé de MO-47, à bord d’une barque à moteur.

Morton déclencha l’appareil qu’il venait de déballer. Il s’agissait d’une sonde. Il la testa, passa un coup autour de lui. L’appareil se mit à renvoyer un signal sonore. Il haussa les sourcils et enfonça la main dans l’eau pour en retirer une boîte de conserve. Il fit un signe au conducteur de bateau qui était en train d’enclencher la machine pour repartir.

- Tout peut aller très vite. Ils arrivent, ils nous enlèvent, et les Peacemakers n’ont pas de quoi payer. C’est fréquent, voilà pourquoi on est armé, Browder. Allez. Rejoignons la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 51
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Mer 25 Juil - 9:34

Browder regarde encor une foi son arme a la réponse , sa nervosité s'apaise avec les paroles de son chef et la confiance qu'il lui vient avec le respect de l'expérience.

- daccord chef … ça me fait juste drôle de passer du 9 mm à un calibre militaire . E-enfin on n’est pas en manque pour cette foi ? La mission ne s’y prête pas …


Il ravale sa salive , grimaçant au goût de la bile qui était mêlée à la salive , même en mer calme les mouvements de l'embarcation n'étaient pas des plus tendres … a par ça il ne se sentait pas malade , bonne chose pour sa première mission .

- Des pirates ?

La première image qui lui venait était l'attraction du grand casino de la station square … mais c'était un rapprochement stupide . Historiquement la piraterie avait toujours été côtière , la marine n’était devenue essentielle qu’avec les bouleversements du dernier siècle . Rien à avoir avec l'image romancé .

- Donc ses comme les cartels dans certain pays du sud… kidnapping et intimidation ?

Mais si proche de Apotose ? Lieu hautement touristique … et Soléana qui se targue toujours de sa force navale … une espèce de lubie nationale , incompréhensible … c'est normalement l'armée de terre était la colonne vertébrale de toute armé.
Il abandonna ses pensé à plus tard, car, il était temps de débarquer . Browder emportait son paquetage et suivait dans les pas de Morton .

- Compri … je vais rester attentif dans ce cas .


Il baissa la tête pour regarder la diode rouge de sa caméra , bien ça tourne . Puis il releva la tête pour voir les plages se sable qui les attend puis la roche et les falaises . Puis son chef attendant le briefing.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutre
avatar
Neutre
Messages : 162
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 25
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Sam 28 Juil - 5:17

Pour toute réponse, Morton fit un mouvement de tête en direction de la plage. Les mouettes faisait un bruit d’enfer, excitées peut-être par la montée des odeurs chargé de sel et d’algue enfouies dans la mer. Se déplaçant sur ses grosses bottes militaires, il finit par poser le pied au sec.

- Nous y voilà, dit-il en attendant que Browder n’arrive sur la plage à son tour. Browder, sors ton matériel de déminage, et fait bien attention. On a pas appelé cette île la “mine flottante” pour rien. Hein, ce serait bien dommage de devoir me passer de mon binôme...

Il jeta un oeil aux alentour : Ils se trouvaient en bas d’une colline sablonneuse couverte d’herbes folles. Un parfait point d’observation qui lui permettrait de voir plus claire sur les différentes pistes à prendre pour leur recherche.

- Couvre mes arrières, je vais aller voir là-haut.

Il commença à monter, pris place sur le talus, avant de sortir ses jumelles, cartes et bousolles. Il identifia un défilé entre deux falaise, une autre colline où la végétation avait su prendre place, à l’est. À l’ouest, et plus loin, des petits bosquets, agglutiné dans les remous du terrain, rendait moins visible les alentours. Il nota un itinéraire sur sa carte en papier.

C’est alors que son pied frappa un objet métallique, au niveau du sol.

Il se pencha. Il s’agissait d’un tube en fer, ceux utilisé généralement pour lancer des fusées de détresse. Il le ramassa. L’objet était encore remplis de poussière.

- J’ai trouvé quelque chose, dit-il en redescendant. Et un itinéraire pour commencer les fouilles. On t’as déjà briefé, sur ce qu’on cherche, ou faut-il que je le fasse ?

Là où au vu de la température et de l’endroit, l’on aurait pu attendre le bruissement des insectes, l’îles était totalement silencieuse. Mais à conclure qu’il s’agissait d’un caillou mort, Morton aurait presque pu oublier qu’ils n’étaient pas seuls ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 51
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Sam 28 Juil - 14:59

Browder sursaute à l'instant lui rappelle de sortir son propre détecteur. Trop distrait sur le moment pour y avoir pensé et en même temps trop préoccupé par l'histoire de pirate. Il avait préféré surveiller les environs et marcher dans les pas de son supérieur.

- o-oui désolé !  

Rapidement il passait son sac au niveau de son ventre et en sortait son propre détecteur. Le retirant de l'emballage plastique qu'il faudrait à nouveau dans le sac puis l'activer. Il marmonnait alors un peu pour s'excuser.

– C'est juste un peu dur d'être prêt à se protéger et d'avoir ce machin en main. Et puis
Le nom d'origine c'est pas "Damoclès" ? Enfin sa peine mieux que la mine flottante .


Avant Sander son chef. Il s'arrêtait seulement l'ensoleillement de couvrir.

- OK.


Il accrochait maladroitement le détecteur ceinture et prenait a deux main le CR-4 balayant l'environnement tout autour. Faisant attention de ne pas bouger de sa position... son petit carré terre sur selon le détecteur.

– HO M**** dis-moi c'est pas une mine.

Browder avait des sur froides alors qu'il voyait son supérieur se pencher sur quelque chose qui émettait des reflets métalliques. Craignant le pire à ce moment-là.  Mais à la vue éloignée de l'objet et sa  forme de tube il est évident quelque seconde après qu'il ne s'agissait pas d'une mine.

- Attends j'arrive.

Remettant la sécurité du fusil. Il agrippait à une seule main pendant que l'autre balayait devant lui le sol , allant rejoindre Morton .

– Déjà une piste  ?

Il regardait l'objet suspect .

– Oui bien sûr. Un groupe de personnes envoyées à un appel de détresse. Semble déplaisant mais en tout cas ils ont déjà eu quelqu'un qui a sauté sur une mine... du coup on doit les sortir de là.... et doivent même pas oser se déplacer après avoir perdu quelqu'un.  

Puis il ajoutait un peu morose.

– Enfin s'ils ont eu la peur ou le bon sens de rester sur place....  c'est vrai que toute cette ile est couvert de mines ?... Ou c'est juste une exagération....  

Autant d'explosif antique juste pour un caillou paumé ça semblait hallucinant. Suffisamment pour que même le temps n'est pas encore réussi à en faire une légende urbaine. Browder remettait sa confusion bandoulière. Il commence avoir mal au bras et dans l'immédiat c'était le détecteur qui tient sa vie pas le fusil.


Dernière édition par Aubra Nathan le Lun 27 Aoû - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neutre
avatar
Neutre
Messages : 162
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 25
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Jeu 2 Aoû - 3:31

- Allons fiston. Si c’était une mine je ne serais déjà plus là…

Morton regarda aux alentours. Répondit par l’affirmative à l’hypothèse amenée par Browder.

- Effectivement, il s’agit bien de ça. Mais c’est un peu tôt pour dire qu’il s’agit d’une piste. D’abord parce l’île à l’air vide vu d’ici,et de deux parce si quelqu’un a utilisé une fusée ici, c’est donc qu’ils ont osé se déplacer.

Il ponctua sa phrase d’un haussement de sourcil autoritaire et fatigué, sans considération pour le fait que Browder l’avait sans doute deviné lui-même. D’un autre côté, il ne savait que peu de chose sur l’île de Damoclès. Que de nom. Que de réputation. La question du soldat le mettait dans l’embarras. Damoclès, objet, casus belli d’une guerre entre deux armées au méthodes totalement anachroniques selon la grille de lecture de l’ONG.

- Oh, disons que, deux hordes Mobiennes, au plein milieu des “guerre de décolonisation”, comme ils disent, se battant pour un caillou vide en plein milieu de la mer. Sans doute pour en faire une position stratégique.

Morton continuait de placer, avec un crayon, des points sur sa carte.

- Qui s’est battu contre quoi, pour quelle raison et pendant combien de temps ? ça, on s’en fout. Tout ce qui nous préoccupe, c’est de savoir avec quoi. Et autant dire que deux foules de sauvages équipés avec du matériel humain, ça ne pouvait que mal tourner, pas vrai ?

Le chef rangea sa carte dans sa poche pour se tourner en direction d’une colline recouverte de végétation, à l’est. Il comptait dépasser cette barrière végétale afin d’avoir un meilleur point de vue sur les zones en aval, pour savoir comment rejoindre le plus rapidement l’autre extrêmité de l’île. Selon la carte, on pouvait y trouver une falaise de grè plantée dans la mer, surplombant un véritable champ de rocher plus ou moins immergé. Si les touristes venu visité l’île avaient agit de façon quelque peu rationnelle, ils se seraient sans doute dépêcher de longer les côtes, endroits où ils avaient le moins de chance de rencontrer des mines. Or, les falaises étant escarpés à plusieurs endroits, le champ de rocher semblait être le meilleur endroit pour attendre les secours. Il invita Browder à le suivre tandis qu’il se dirigeait vers l’est, lentement, son détecteur allumé et en joue.

- J’suis pas raciste, mais bon, faut se rendre à l’évidence : Si les Mobiens ont quoique ce soit de commun avec les humains, ce ne sont pas les tactiques. Certains ici ont considéré en effet que, plutôt que de se mettre à discuter autour d’une table, l’autre camp devait l’avoir profonde, et ce pour une durée indéterminée. Après que les deux camps se soit suffisament charcuté pour se replier, l’un d’eux a décidé dans sa petite tête que, si Damoclès ne le reviendrait pas, elle ne reviendrait à personne. Et dès lors en cinquante ans, et le développement du touriste Mercien, il y a toujours des nouvelles victimes de ces engins faits pour tuer.

Il repris son souffle après être arrivé au sommet de la colline herbeuse.

- Oh, bien sûr, ça fait déjà longtemps qu’on aurait dû déminer ce nid d’emmerdes. Mais les Peacemaker manque de moyens, et d’autorisations, surtout. Damoclès n’ayant pas été revendiqué, elle reste “libre d’accès”, elle est une zone grise dans les faits - voilà pourquoi aucune armée ne s’en occupe - mais, dans les papelards administratifs, elle a été assigné à l’état d’Apotos, qui lui ne fait rien. ça au moins les Mobiens ont bien su reprendre nos casse-têtes. Et en particulier les litiges internationaux concernant les territoires “contestés”. Et si en plus les écolos viennent passer une couche en voulant préserver ce “petit bijoux de la nature”, autant dire que, ouais, Damoclès est un trou à merde. Un vrai trou à me… Stop, marche à l’arrêt, dit-il en levant le poing.


Morton marcha lentement, son détecteur en train de sonner. Il contourna lentement le buisson lui faisant face, mesurant chacun de ces pas. Enfin, il se baissa, regardant quelque chose au sol. Avec un petit sourire qui n’avait rien de bienveillant.

- Browder, t’es plutôt balèze en ce qui concerne les questions. Montre-moi maintenant ce que tu sais faire en terme de déminage.

Il se leva, s’écarta et fit un signe de tête en direction de l’objet en forme de disque, caché dans l’herbe, comme soudé au sol.

- On m’a dit que vos formations était sacrément mauvaise en comparaison des formations militaire classique. Je veux savoir si c’est vrai, dit-il en sortant un chewing-gum. Avant de faire quoique ce soit, dis moi ce que tu t’apprête à faire, que j’ai le temps de courir si jamais, dit-il avec un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien des Nations unies
avatar
Gardien des Nations unies
Messages : 51
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 24
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   Mer 29 Aoû - 10:28

Browder poussa un soupir de soulagement en apprenant que ce n’était pas une mine, il regarda soulager, mais aussi passablement déstabiliser son chef . La différence d’attitude trahissait l’écarte abyssal d’expérience , qu’il n’avait pas comparé a se vétérans . La police était un environnement ou l'on contrôle bien plus les conditions .

-du matos humain ? On donnait tout et n’importe quoi sans vérifié a l’époque … quoi que ça devait être du surplus .

Browder lâchait sa petite hypothèse pour lui-même . Pour être dans les démineurs de la police il avait du apprendre ‟l’histoire des bombes”… on n’imagine pas le nombre d’explosifs encore non détoné qui traine dans la nature enfouie et inactive jusqu’à se que quelqu’un décide de bâtir plus haut et donc creusé plus profond pour les fondations …

-Je veux dire , à l’époque on a vite bien compris que les mines allaient devenir un problème quand on avance à nouveau , elles sont vite venues avec un mécanisme d’auto-destruction passé une certaine date… Si y a toujours des gens qui saute sur des mines actives ses que quelqu’un a foiré sévère en choisissent ça .

Puis il écouta la suite de la petite histoire, quelqu’un avait raté et ses descendent , au moins spirituel , perpétuait ça en laissent cette ile accessible , mais dans quel monde vie-ton ? Si on peut maitre des pancartes ‟pas sur la pelouse”, mais laissé des champs de mines comme ça .


-en termes de déminage ? J’ai une formation de démineur de la police avec 450 heures d’entraient . pourq…


Il comprend aussi tôt se que ça voulait dire et soulevai son détecter en direction de l’objet que son supérieur avait capté avec son détecteur … le sien sonnait aussi .

- Moi et ma grande gueule .

Il se ressaisit avant de regarder son chef , qui n’était pas plus encourageant que le disque de couleur brun.

-On n’est pas si éloigné des militaires pour le déminage , juste qu’on a une priorité sur les dispositifs plus artisanaux , ou ancien … pas des trucs ultras modernes .


Il approcha document de la mine pour mieux la regardé , gardent quand même une bonne distance , il reconnaît la forme de la plaque de pression au sommet de l’engin .. Pas de doute sur ce que c’était désormais .

-ce que je vais faire ? Il faut d’abord être sur qu'y à pas ses jumelles autour pour pas se faire sauté stupidement … puis pour la mine … il faut que je détermine si ses une mine mécanique ou électrique , a l’époque les 2 existaient , les déclencheurs électriques n’avaient pas encore été éliminés par expériences de leur manque de fiabilité .

Il hésita et fessait remonter les formations qu’il avait reçues , sur comment disposé de l’explosif en suite.

-Si c'est électrique on la laisse ou on la fait détoné a distance, ces machins son trop instable pour prendre le risque de les bricoler, surtout avec l’âge .. Si ces mécaniques, ça dépend du modèle , il y a des astuces selon les types … mais on peut soigneusement lui retirer le déclencheur .

Puis il fronça les sourcille en regarde la mine , il avait cru que sa couleur était due a de la rouille … mais s’était a penne le cas , normalement un tel dispositif sera totalement rongé a se point , lui était clairement vieux a l’êta de la peinture , mais l’alliage semble avoir bien résisté , a par quelques piqures de rouille et une bonne parte des couleurs de camouflages qui avais disparu, c’est la poussière et la terre qui la dissimulait.

-quoi que … ses pas un modèle courent … qui est assez con pour gâché du métal traité sur des mines ? Enfin la bonne nouvelle ses que je pence quelle sera moins instable que les trucs oubliés habituels … mauvaise ça veut aussi dire qu’elle est a coup sûr toujours opérationnelle …


Il recule un peut et regarde son chef pour savoir si ça l’avait satisfait , il n’allait pas dans le détail , il devait être sur quelle n’était pas en partie enterrée , s’était l’épaisseur qui allait définir son mécanisme de mis a feu … trop épais et ça sera Electric ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
profil +

MessageSujet: Re: Peacemaker [Réservé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Peacemaker [Réservé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Table réservée "Manoir Tudor"
» Titre et billet d'avion réservé aux français ?
» Salles de travail réservée à l'Evesque M4DBORIS
» Nyxx / vente de marchandises réservées / 25 novembre 1458 (TP)
» Pour les filles.... un triathlon qui vous est réservé !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mobius Chronicles :: Continent libre :: Mercia :: Apotos-